Pompe à chaleur air/air

Ce système utilise l'énergie gratuite et renouvelable de l'environnement pour alimenter différents émetteurs de chauffage.

La pompe à chaleur (PAC) va puiser des calories dans l'air extérieur et les transfères à l'intérieur.

La chaleur puisée peut alimenter plusieurs émetteurs à l'intérieur de l'habitation.

Pour le chauffage et le rafraîchissement : ventilo-convecteurs, plancher chauffant-rafraîchissant,

Pour le chauffage et la climatisation : monobloc / split systèmes / multi-split.

Les performances

En moyenne, pour couvrir 100 % des besoins de chauffage du logement, la PAC consomme environ 30 % d'énergie électrique, les 70 % restants étant puisés dans l'environnement (énergies renouvelables).

Le COP, coefficient de performance d'une PAC, traduit le rapport entre la quantité de chaleur produite et l'énergie électrique consommée. Ainsi, dans le cas d'un COP de 4 : pour 1 kWh consommé, la PAC produit l'équivalent de 4 kWh de chauffage.

La pompe à chaleur fonctionne sur un principe thermodynamique semblable à celui d'un réfrigérateur. Tout repose sur le changement d'état d'un fluide frigorigène utilisé en circuit fermé :

  • Son évaporation entraîne une production de froid par absorption de la chaleur,
  • La condensation entraîne le dégagement de la chaleur.
  1. Evaporation : au contact des calories puisées dans l'environnement, le fluide frigorigène, grâce à son faible point d'ébullition, d'état liquide se transforme en vapeur.
  2. Compression : cette vapeur est portée à haute pression.
  3. Condensation : la vapeur va transmettre sa chaleur au circuit de chauffage. Le fluide frigorigène, toujours comprimé, redevient liquide.
  4. Détente : la pression du fluide frigorigène est réduite. Le fluide est prêt à une nouvelle absorption des calories de l'environnement.
  5. Réversibilité : le cycle peut être inversé dans le cas d'une pompe à chaleur réversible ; celle-ci peut donc également rafraîchir un logement en été, en absorbant les calories de la pièce et en les évacuant à l'extérieur.